Wednesday, August 17, 2016

Visite de la presse à AfricaRice-Cotonou organisée par l’Ambassade du Japon au Bénin dans le cadre de la TICAD VI


Dans le cadre des préparatifs pour la sixième Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique (TICAD VI), qui va se dérouler du 25 au 26 août 2016 à Nairobi, au Kenya, l’Ambassade du Japon au Bénin a bien voulu organiser une visite de la presse à la station d’AfricaRice à Cotonou le 29 juillet 2016.

Vieille de 38 ans, la collaboration de la République du Japon avec AfricaRice est très fructueuse et a eu un impact tangible sur les acteurs de la chaîne de valeur riz et les populations rurales de l’Afrique. Elle compte désormais à son actif de nombreux acquis dont entre autres : 
  • Les variétés productives de riz « NERICA » et « ARICA »
  • L’amélioration de la qualité du riz produit localement à travers l’attention particulière  accordée aux activités post-récoltes,
  • L’approche « Smart-valleys » pour le développement des bas-fonds
  • L’outil d’aide à la décision « RiceAdvice » pour conseiller les riziculteurs dans la gestion de la fertilité des sols et l’élaboration de calendriers rizicoles
  • L’aide technique à l’élaboration de la stratégie nationale de développement de la riziculture dans 23 pays de l'Afrique subsaharienne dans le cadre de la Coalition pour le développement du riz en Afrique (CARD)

C’est pour faire connaitre les différents fruits de cette collaboration au public à travers les média que l’ambassade du Japon au Bénin a organisé  cette visite de la presse à la station d’AfricaRice à Cotonou.

Dans son mot de bienvenue à l’égard des visiteurs, Dr Rita Agboh-Noameshie, la représentante d’AfricaRice au Bénin a fait une brève présentation du Centre avant de préciser l’objectif de cette visite: «Notre réunion a pour objectif de faire connaître l’ampleur de cette collaboration entre le Japon et AfricaRice, et vous faire découvrir les résultats obtenus, l’impact que cette recherche rizicole financée par le Japon en Afrique a pu avoir sur les acteurs de la chaîne de valeur riz et les populations rurales d’Afrique.»  

Des communications ont permis aux visiteurs d’avoir un aperçu général des  projets financés par le Japon et leurs réalisations. Les visiteurs ont vu les différents laboratoires, les ateliers et les parcelles de démonstrations. Les journalistes ont aussi visité des posters présentant les acquis des différents projets financés par le Japon.